Orchidées sauvages

Orchidées sauvages de nos régions

On ignore bien souvent que les orchidées sont présentes en dehors des zones tropicales et des serres des horticulteurs, on ne soupçonne pas qu’avec un peu d’attention on peut en voir très facilement lorsqu’on se promène dans nos régions.

Onglets Orchidées

  • Introduction
  • Inflorescence
  • Fleur et labelle
  • Identifier
  • Outils
  • Groupe 1
  • Groupe 2
  • Groupe 3
  • Groupe 4
  • Groupe 5
  • Groupe 6
  • Ophrys
  • Hybrides
  • Noms latins
  • Noms français
  • Glossaire

Reconnaitre les orchidées

Orchis Pourpre
Orchis pourpre

Les orchidées suscitent beaucoup d’intérêt de la part des botanistes et des amateurs de plantes. Les livres traitant du sujet sont nombreux montrant de superbes photos, la littérature est riche de discussions passionnées d’experts sur leur appellation.

Elles ont des exigences écologiques très particulières, un champignon pour la germination de la graine et un insecte souvent spécifique pour la pollinisation.

Cette fragilité en fait tout leur intérêt, une station peuplée de nombreuses orchidées est généralement un indice de biodiversité élevé.

Les connaître et les recenser c’est contribuer à la connaissance de l’état du patrimoine naturel.
 

C’est dans l’espoir de convaincre le lecteur de contribuer à augmenter cette connaissance que cet article donne quelques repères pour les identifier et propose quelques outils.
 


Trois caractéristiques principales à avoir en tête pour les reconnaitre:
- Les feuilles sont entières à nervures parallèles pour la plupart des espèces.
- Les fleurs sont groupées en épi plus ou moins serré, comme l'orchis pourpre de la photo ci-contre, parfois en grappe.
- La fleur est composée de 6 parties dont une est plus développée, le labelle.
 
 
 
 
 
 

 

Elles présentent assez souvent une inflorescence en épi plus ou moins serré

Les fleurs sont associées en épis souvent allongés et denses :
 
Orchidees Orchidees Orchidees
Orchis pourpre Orchis brûlé Orchis bouffon

Quelques espèces présentent des épis moins denses :
 
Orchidees Orchidees Orchidees
Céphalanthère à longues feuilles Platanthère à deux feuilles Ophrys abeille

D'autres espèces présentent une inflorescence en grappe, les fleurs ont un court pédoncule souple :
 
Orchidees Orchidees Orchidees
Epipactis des marais Epipactis pourpre Epipactis microphylla

La fleur est composée de 6 parties dont une plus développée : le labelle.

Le labelle est très souvent divisé en lobes :
 
Orchidees Orchidees Orchidees
Dactylorhize tachetée Orchis pourpre Orchis grenouille

Il présente parfois de formes particulières:
 
Orchidees Orchidees Orchidees
Labelle entier de la platanthère Labelle très allongé de l'orchis bouc Labelle en langue du sérapias

Le labelle des ophrys imite souvent un insecte :
 
Orchidees Orchidees Orchidees
Ophrys mouche Ophrys bécasse Ophrys jaune

Identifier les orchidées à partir de caractères morphologiques

télécharger la clé complète des genres rédigée par l'association Isatis
  • Plantes sans feuille verte (sans chlorophylle) :
                   groupe 1 : Limodorum, Epipogium, Neottia, Corallorrhiza

  • Plantes ayant au moins une feuille développée (avec chlorophylle)
    • Fleurs disposées en spirale  le long de la tige
      :                    groupe 2 : Spiranthes, Goodyera

    • Fleurs en grappe ou en tête, non spiralées autour de la tige
      • Labelle divisé par un étranglement transversal
        :                    groupe 3 : Epipactis, Cephalanthera, Serapias

      • Labelle différent
        • Fleurs sans éperon
          • Labelle nettement velu et imitant un insecte :
                                genre Ophrys

          • Labelle différent : groupe 4 Listera, Orchis (Aceras)

        • Fleurs avec éperon
          • Sépales latéraux en casque :  groupe 5

          • Sépales latéraux étalés ou dressés :  groupe 6:

 

Quels outils pour aller plus loin dans la détermination ?

Le site internet du Groupement Midi-Pyrénées des Amateurs d'Orchidées - GMPAO de Gérard Joseph : www.gmpao.org/fichiers/go_midipyrenees1.htm

Les Orchidées du Gers : http://orchidee32.free.fr/

Les Orchidées du Tarn et Garonne : http://perso.orange.fr/liliane.pessotto/

Un livre intéressant : « Les Orchidées de France, Belgique et Luxembourg » ouvrage collectif publié sous l’égide de la Société Française d’Orchidophilie, collection Parthénope.

La flore Isatis: Ce document comprend l’ensemble des clés de détermination de la flore de la Haute Garonne. Ces clés très précises sont mises à jour régulièrement. Elles sont publiées chaque début d’année dans un format facile à emporter avec soi.

eFlore31: la flore en ligne d’Isatis donne, pour chaque taxon observé dans le département de la Haute Garonne, une fiche précisant le milieu, la rareté, sa répartition et plusieurs photos, de quoi permettre une détermination efficace.

  • Limodorum abortivum

Limodorum abortivum (L.) Swartz 1799

Groupe des orchidées sans chlorophylle

Limodorum abortivum Nom commun : Limodore à feuilles avortées
du latin abortus (avorté), allusion aux feuilles réduites.

Tige de 20 à 80 cm, robuste, violette ou brun violacé.

Inflorescence longue de 10 à 30cm.
Fleurs de couleur violet sale à violet pourpre panaché de jaune et de blanc, ne s'ouvrant que partiellement.

Labelle articulé, long de 14-22mm.
Eperon effilé, aussi long que l'ovaire.

Floraison de mai à juillet, visible dés avril.

Altitude de 0 à 1800m.
Habitat : substrat très perméable, de préférence calcaire; maquis, sous-bois thermophiles (Chêne pubescent...).

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Limodorum abortivum Limodorum abortivum Limodorum abortivum
 

  • Spiranthes spiralis

Spiranthes spiralis (L.) Chevall.

Groupe des orchidées à fleurs disposées en spirale le long de la tige

Spiranthes spiralis Synonyme : Spiranthes automnalis
Nom commun : Spiranthe d'automne
allusion à la forme de l'inflorescence.

Tige de 10 à 30 cm, grêle, pubescente sur toute sa longueur, gris-vert.
Feuilles de 2 à 5, formant une rosette située latéralement à la base de la tige, ne grandissant qu'après la floraison.
Inflorescence pubescente, en hélice plus serrée que chez S. aestivalis.
Fleurs d'un blanc un peu verdâtre, très parfumées.
Labelle blanc-verdâtre, un peu plus long que le périanthe.

Floraison d'août au nord à octobre au sud.
Altitude de 0 à 900 m, en pleine lumière.
Habitat : sur des sols secs ou temporairement humides, généralement sableux; dunes littorales couvertes de pelouses rases.

Répartition géographique :
Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Spiranthes spiralis Spiranthes spiralis Spiranthes spiralis
 

  • Cephalanthera damasonium
  • Cephalanthera longifolia
  • Cephalanthera rubra
  • Serapias lingua
  • Serapias vomeracea

Cephalanthera damasonium (Miller) Druce 1906

Groupe des orchidées à fleurs à labelle avec étranglement

Cephalanthera damasonium Nom commun : Céphalanthère à grandes fleurs

Tige de 20 à 40 cm, glabre, anguleuse, verte; 2-3 gaines basales brunâtres.
Feuilles vert terne, ovales-lancéolées, + ou - étalées autour de la tige.
Fleurs assez grandes, blanc-jaunâtre, s'ouvrant peu.
Sépales et pétales orientés vers l'avant ou rapprochées en forme de casque, nettement nervées de pourpre foncé
Labelle taché de jaune orangé à sa base et sur les crêtes de l'épichile


Floraison de mai à juin en plaine.
Altitude de 0 à 1200 m.
Habitat : en forêt dense ou à la mi-ombre sur des sols bien drainés calcaires ou neutres.

Répartition géographique :
Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Cephalanthera damasonium Cephalanthera damasonium Cephalanthera damasonium
 

Cephalanthera longifolia (L.) K. Fritsch 1888

Groupe des orchidées à fleurs à labelle avec étranglement

Cephalanthera longifolia Nom commun : Céphalanthère à longues feuilles, Céphalanthère à feuilles en épée
du latin LONGUS (long) et FOLIUM (feuille), allusion à la forme des feuilles

Tige de 20 à 60 cm, glabre, verte, légèrement cannelée au sommet, avec 2-4 gaines blanchâtres à la base.
Feuilles étroites, longues , 3-5 fois plus longues que les entrenoeuds, rigides , divergentes, obliquement ascendantes, vert vif.
Fleurs grandes, s'ouvrant assez largement, blanc de lait.
Labelle taché de jaune à sa base.


Floraison d'avril à fin mai en plaine.
Altitude de la plaine à 1400 m.
Habitat : en forêt dense ou à mi-ombre sur des sols bien drainés, calcaire ou faiblement acides; forêt de chênes ou de hêtres.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Cephalanthera longifolia Cephalanthera longifolia Cephalanthera longifolia
 

Cephalanthera rubra (L.) L.C.M. Richard 1817

Groupe des orchidées à fleurs à labelle avec étranglement

Cephalanthera rubra Nom commun : Céphalanthère rouge
du latin RUBER (rouge), allusion à la couleur des fleurs

Tige de 20 à 60 cm, velue-glanduleuse vers le haut, verte, avec quelques gaines brunes à la base.
Feuilles vert vif, assez larges, lancéolées, les supérieures plus étroites, espacées, divergentes.
Fleurs roses, pubescentes-glanduleuses, assez grandes, s'ouvrant assez largement.
Sépales et pétales à divisions rose-vif, toutes aiguês, plus longues que le labelle.
Labelle blanc à bordure pourpre et crêtes jaunâtres


Floraison de mai à juillet.
Altitude de 0 à 1800 m
Habitat : en forêt assez dense ou à mi-ombre, sur des sols bien drainés, calcaires; forêts de chênes pubescents ou de hêtres.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Cephalanthera rubra Cephalanthera rubra Cephalanthera rubra
 

Serapias lingua (L.)

Groupe des orchidées à fleurs à labelle avec étranglement transversal

Serapias lingua Nom commun : Sérapias en langue
allusion à la forme de la partie terminale du label (Epichile).

Tige de 10 à 30 cm, grêle, à base souvent veinée de rouge.
Feuilles 4 à 8, lancéolées à linéaires lancéolées, dressées ou arquées.
Inflorescence en épi plus ou moins allongé, lâche, souvent pauciflore.
Fleurs 2 à 6, moyenne.
Labelle pourvu d'une pilosité courte, claire et éparse.
Callosité basale convexe, luisante, pourpre noirâtre, très visible, entière, ovoïde.

Floraison de mars à juin.
Altitude de 0 à 1200 m, de pleine lumière à mi-ombre.
Habitat : limoneux ou argilo-sableux, acide à faiblement calcaire; pelouses maigres, prairies humides et marécageuses, clairières des maquis, bois clairs de conifères.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Serapias lingua Serapias lingua Serapias lingua
 

Serapias vomeracea (Burm.f.) Briq.

Groupe des orchidées à fleurs à labelle avec étranglement transversal

Serapias vomeracea Nom commun : Sérapias à labelle allongé
allusion à la forme de l'épichile (partie externe du labelle).

Tige de 20 à 60 cm, robuste.
Feuilles de 4 à 8, dressées ou arquées.
Inflorescence en épi élancé, sublaxiflore à laxiflore.

Fleurs 3 à 10, grandes.
Labelle pourvu d'une pilosité blanchâtre dense et longue.

Floraison de avril à juin.
Altitude de 0 à 1200 m, de pleine lumière à mi-ombre.
Habitat : surtout basique à faiblement acide, prairies humides, pelouses rases, clairières des garrigues, oliveraies abandonnées, bois clairs.

Répartition géographique :
Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Serapias vomeracea Serapias vomeracea Serapias vomeracea
 

  • Listera ovata
  • Listera cordata

Listera ovata (L.) Bateman, Pridgeon & Chase

Groupe des orchidées à fleurs sans éperon

Listera ovata Nom commun : Listère ovale
allusion à la forme des feuilles.

Tige de 20 à 60 cm, robuste, épaisse de 2-3 mm, velue dans sa partie supérieure.
Feuilles ovales, larges, mucronnées, à nervures marquées, insérées obliquement plus bas que le milieu de la tige.
Inflorescence en grappe, longue de 7-25 cm, lâche à sa base, à 20-80 petites fleurs vertes.
Sépales en casque lâche, long de 4-5 mm, vert parfois bordé de rouge
Labelle étroit, pendant et souvent rabattu vers la tige, vert, à divisions terminales allongées, parallèles, aux extrémités arrondies.

Floraison en mai et juin.
Altitude de 0 à 1700 m.
Habitat : substrat calcaire ou neutre, humide ou frais; plante souvent de demi-ombre ou même d'ombre; forêts feuillues claires, lisières et bords de routes.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Listera ovata Listera ovata Listera ovata
 

Listera cordata (L.) Bateman, R. Brown 1813

Groupe des orchidées à fleurs sans éperon

Listera cordata Nom commun : Listère en coeur
du latin cor (coeur), allusion à la forme des feuilles.

Tige de 10 à 20 cm, grêle, un peu pubescente au sommet.
Feuilles horizontales, petites, en coeur, faiblement nervées, à face supérieure luisante et marge ondulées.
Inflorescence en grappe courte, longue de 2-6 cm, lâche, à 6-15 fleurs minuscules.
Fleurs à 5 pièces en étoile; sépales et pétales (2-3mm) lancéolés, verts marqués de rougeâtre.
Labelle étroit, long de 3-5 mm, vert-brun, terminé par deux lobes allongés, aigus et divergents.

Floraison de juin à août; espèce peu visible.
Altitude de 800 à 2300 m.

Habitat : clairières ou sous-bois forestiers, surtout sous résineux, de sols ou d'atmosphère humide et froide, sur substrats acides et organiques; tapis de sphaignes ou autres mousses.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Listera cordata Listera cordata Listera cordata
 

  • Anacamptis coriophora subsp. fragrans
  • Anacamptis morio
  • Anacamptis papilionacea
  • Dactylorhiza viridis
  • Himantoglossum hircinum
  • Orchis purpurea
  • Neotinea lactea
  • Neotinea ustulata
  • Pseudorchis albida

Anacamptis coriophora subsp. fragrans

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et casque

Anacamptis coriophora fragrans Nom commun : Orchis parfumé
du latin FRAGRANS (parfumé), allusion à l'odeur agréable des fleurs.

Tige 20 à 40 cm assez élancée.
Feuilles étroites, linéaires, graminiformes.
Fleurs exhalant une agréable odeur anisée ou vanillée.
Labelle avec un lobe central nettement plus long que les latéraux.
Eperon aussi long que l'ovaire.

Floraison d'avril à juin.
Altitude de 0 à 1100m.
Habitat : substrat sec à aride, limoneux ou sableux, de préférence plus calcaire, parfois salé; arrières-dunes, pelouses maigres, endroits pierreux, garrigues, bois clairs.

Répartition géographique :
Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Anacamptis coriophora fragrans Anacamptis coriophora fragrans Anacamptis coriophora fragrans
 

Anacamptis morio (L.) Bateman, Pridgeon & Chase

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et casque

Anacamptis morio Synonyme :Orchis morio Nom commun : Orchis bouffon
de l'espagnol morion (casque léger des fantassins de la Renaissance), allusion à la forme du pièces florales

Tige de 10 à 30 cm, robuste creuse, anguleuse vers le sommet
Feuilles lancéolées, souvent en gouttière, non tachetées, 5-10 basiliaires étalées en rosette, 2-4 caulinaires, longuement engainantes
Inflorescence en épi cylindrique court, long de 4-10cm, assez dense 5 à 25 fleurs
Fleurs de couleur variable, rouge violet foncé, purpurines, incarnat ou parfois blanchâtres
Sépales latéraux regroupés en casque, munis de fortes nervures nettement vertes ou pourpre foncé
Labelle trilobé, plus large que long, avec un lobe médian plus court que les latéraux
Eperon un peu plus court que l'ovaire, presque droit, aplati, souvent à sommet bifide, horizontal ou ascendant


Floraison de mi avril à mi juin, apparition des feuilles vers fin novembre-début décembre
Altitude de 0 à 1800 m, en pleine lumière.
Habitat : substrat détrempé ou sec, tourbeux, limoneux, faiblement acide à basique; zones herbeuses non amendées, prés, pâturages alpestres, prairies de fauche, coteaux calcaires, bois clairs.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Anacamptis morio Anacamptis morio Anacamptis morio
 

Anacamptis papilionacea (L.) Bateman, Pridgeon & Chase

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et casque

Anacamptis papilionacea Synonyme: Orchis Papilionacea
Nom commun : Orchis papillon
du latin PAPILIO (papillon), allusion à la forme des fleurs

Tige de 15 à 40 cm, robuste, anguleuse au sommet
Feuilles basiliaires linéaires-lancéolées, assez courtes, plutôt dressées, en gouttière, vertes, non tachetées, à longues gaines
Feuilles caulinaires, plus petites, longuement engainantes, les supérieures bractéiformes et de couleur pourpre.
Fleurs moyennes à grandes, rouge écarlate
Sépales et pétales orientés vers l'avant ou rapprochées en forme de casque, nettement nervées de pourpre foncé
Labelle non divisé, grand, spatulé, concave, plus ou moins allongé, élargi vers le sommet nettement rétréci à la base, à bords crénelés et relevés, de teinte uniforme, non maculé
Eperon presque aussi long que l'ovaire, mince, conique, arqué vers le bas


Floraison avril à juin.
Altitude de 0 à 800 m; en pleine lumière.
Habitat : substrat frais ou sec, basique ou limoneux; zones herbeuses, friches, côteaux pierreux, maquis, garrigues, bois clairs de conifères.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Anacamptis papilionacea Anacamptis papilionacea Anacamptis papilionacea
 

Dactylorhiza viridis (L.) Bateman, Pridgeon & Chase

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et casque

Dactylorhiza viridis Synonyme : Coeloglossum viride
Nom commun : Orchis genouille
du latin viride (de couleur verte), allusion à la couleur des fleurs.

Tige de 10 à 30 cm.
Feuilles de 3 à 7, engainantes, subdressées, les basiliaires ovales, les caulinaires lancéolées.
Inflorescence discrète, en épi presque laxiflore, cylindrique.
Fleurs petites,ouvertes.
Labelle pendant ou rabattu en arrière, en forme de langue à extrémité élargie trilobée dont le lobe médian est nettement plus court que les latéraux.
Eperon globuleux nectarifère, petit (2 à 3 mm).

Floraison de mai à juillet.
Altitude du bord de la mer jusqu'en montagne.
Habitat : de pleine lumière à mi-ombre; le plus souvent sur des substrats acides; milieux variés.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Dactylorhiza viridis Dactylorhiza viridis Dactylorhiza viridis
 

Himantoglossum hircinum (L.) Sprengel 1826

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et casque

Himantoglossum hircinum Nom commun : Orchis bouc
du latin hircinus (de bouc), allusion à l'odeur émise par la plupart des plantes de cette espèce.

Tige de 20 à 90 cm, très robuste.
Feuilles grandes, ternes, vert-grisâtres.
Inflorescence en épi dense et cylindrique.
Fleurs grandes.
Labelle enroulé en spoirale dans le bouton floral, se déroulant vers l'avant ou vers le bas,lobe médian linéaire très long et lanière torsadée à extrémité bifide.
Eperon très court, orienté vers le bas, nectarifère.

Floraison de mai à juin, les rosettes de feuilles sont visibles dès octobre.
Altitude de 0 à 800m.
Habitat : en pleine lumière; substrat sec et exclusivement calcicole; zones herbeuses, pelouses, lisières de bois clairs.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Himantoglossum hircinum Himantoglossum hircinum Himantoglossum hircinum1
 

Orchis purpurea Huds.

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et casque

Anacamptis coriophora fragrans Nom commun : Orchis pourpre
du latin purpureus (pourpre) allusion à la couleur du casque.

Feuilles d'un vert brillant non tachetées, inflorescence en gros épi ovoïde long de 5 à 25 cm.
Sépales et pétales en casque court et poupre sombre.
Labelle de forme variable, lobe médian divisé en deux lobes, séparés par une dent et dentelés à leur extrémité.
Eperon égalant environ la moitié de l'ovaire, cylindrique, renflé au sommet, obtus, incurvé vers le bas.

Floraison de mi avril à mi juin, apparition des feuilles vers fin novembre-début décembre.
Altitude de 0 à 1200 m, plutôt en plaine; aussi bien en pleine lumière que sous une ombre assez épaisse.
Habitat : substrat sec à frais, calcaire; friches, pelouses, bois, hêtraies, chênaies.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Anacamptis coriophora fragrans Anacamptis coriophora fragrans Anacamptis coriophora fragrans
 

Neotinea lactea (Poir.) Bateman, Pridgeon & Chase

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et casque

Neotinea lactea Synonyme : Orchis lactea
Nom commun : Orchis lacté, Orchis couleur de lait
du latin lacteus (laiteux), allusion à la coulour dominante des fleurs.

Tige de 10 à 20 cm, assez robuste, ronde, un peu côtelée au sommet.
Feuilles vert glauque, les basiliaires en rosettes, 1-2 caulinaires dressées plus ou moins embrassantes, 1-2 supérieures bractéiformes.
Inflorescence en épi ovale à cylindrique, dense, long de 3-7 cm.
Fleurs à sépales et pétales en casque ovoïde acuminé aux pointes recourbées, strié de vert.
Labelle nettement trilobé avec 2 lobes latéraux et le lobe médian avec 2 lobes à fond blanc, entièrement moucheté de points ou de traits purpurins.

Floraison en mars-avril et mi-mai.
Altitude de 0 à 1400m.
Habitat : de pleine lumière à mi-ombre, substrat aride ou frais, calcaire ou faiblement acide, pelouses maigres ou rocailleuses, friches, lisières de bois clairs.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Neotinea lactea Neotinea lactea Neotinea lactea
 

Neotinea ustulata (L.) Bateman, Pridgeon & Chase subsp. ustulata

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et casque

Neotinea ustulata Synonyme : Orchis ustulata
Nom commun : Orchis lacté, Orchis couleur de lait
allusion à la couleur du sommet de l'inflorescence.

Tige de 10 à 30 cm, droite, côtelée vers le haut.
Feuilles 5 à 9, oblongues-lancéolées, vert-bleuté, non tachetées, les basilaires en rosette, les caulinaires dressées plus ou moins engainantes, parfois la supérieure bractéiforme.
Inflorescence à sommet brun-rouge à pourpre noir, en épi long de 4-10 cm, très dense conique, puis longuement cylindrique, arrondie en fin de floraison, à fleurs très nombreuses.
Fleurs à sépales et pétales connivents en casque court brièvement acuminé; sépales ovales-lancéolés, brun-rouge; pétales linéaires, légèrement plus courts que les sépales.
Labelle plus ou moins pendant, plus long que le casque, à trois lobes principaux, les latéraux étalés obliquement, arrondis ou en coin et le médian bifide, plus long que les latéraux; labelle blanc ponctué de papilles rouge pourpre.
Eperon de 1-2 mm, arqué, verdâtre à pourpré.
Floraison de avril à juillet, apparition des feuilles vers septembre-octobre.
Altitude de 0 à 1400m.
Habitat : en pleine lumière; sec ou frais, calcaire ou légèrement acide; pelouses, prairies, alpages et pâturages.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Neotinea ustulata Neotinea ustulata Neotinea ustulata
 

Pseudorchis albida (L.) Á.Löve & D.Löve subsp. albida

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et casque

Pseudorchis albida Nom commun : Orchis blanc
allusion à la couleur des fleurs.

Tige de 10 à 30 cm; rigide verdâtre, feuillée.
Feuilles de 3 à 8; les basiliaires oblongues-obovales à oblongues-lancéloées, à sommet obtus ou légèrement aigu; les caulinaires dressées, lancéolées; les supérieures bractéiformes.
Inflorescence en épi cylindrique allongé, dense, long de 2-12 cm à 10-40 fleurs.
Fleurs petites, inclinées sur l'ovaire, peu ouvertes , blanchâtres à jaune verdâtre, odorantes
Sépales et pétales en casque ouvert.
Labelle trilobé à lobes triangulaires, lobes latéraux plus petits et plus courts que le médian.
Eperon obtus, cylindrique, courbé, égalant environ la moitié de l'ovaire.
Floraison de juin à août.
Altitude de 0 à 1400m.
Habitat : de 600 à 2500m; en pleine lumière; pelouses, prairies alpines, marais de montagne, bois clairs (surtout de Mélèzes).

Répartition géographique : Haute-Garonne - Midi-Pyrénées - France
Pseudorchis albida Pseudorchis albida Pseudorchis albida
 

  • Anacamptis laxiflora
  • Anacamptis pyramidalis
  • Dactylorhiza alpestris
  • Dactylorhiza elata
  • Dactylorhiza incarnata
  • Dactylorhiza latifolia
  • Dactylorhiza maculata
  • Gymnadenia conopsea
  • Platanthera bifolia

Anacamptis laxiflora Lamarck 1779

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et sépales latéraux étalés

Anacamptis laxiflora Synonyme : Orchis laxiflora
Nom commun : Orchis à fleurs lâches, Pentecôte
du latin LAXUS (lâche) et FLOS (fleurs).

Tige de 30 à 60 cm, grêle, anguleuse, fortement teintée de violet vers le sommet.
Feuilles réparties sur la tige, dressées, pliées en gouttière.
Inflorescence en épi long, jusqu'à 25 cm.
Fleurs grandes, largement écartées de la tige, rouge violacé.
Sépales latéraux dressés.
Labelle faiblement trilobé, bien plus large que long.
Eperon horizontal à ascendant, légèrement arqué, assez fin.

Floraison d'avril à juin, apparition des feuilles en octobre.
Altitude de 0 à 1000 m, en pleine lumière.
Habitat : humide à détrempé, basique ou légèrement acide; prairies humides.
Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - FranceAnacamptis laxiflora Anacamptis laxiflora Anacamptis laxiflora
 

Anacamptis pyramidalis(L.) Rich. subsp. pyramidalis

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et sépales latéraux étalés

Anacamptis pyramidalis Nom commun : Orchis pyramidal
allusion à la forme de l'inflorescence au début de la floraison.

Tige de 20 à 50 cm, assez grêle, élancée, glabre
Feuilles linéaires-lancéolées, aux nervures bien marquées, d'un vert franc à terne, les basilaires nettement rapprochées, les caulinaires engainantes, les supérieures bractéiformes atteignant souvent la base de l'épi.
Fleurs petites, largement ouvertes, de couleur rose à violacé, parfois blanches.
Sépale dorsal et pétales connivents en casque fermé; sépales latéraux étalés.
Labelle profondément trilobé, à lobes de longueur plus ou moins égale.
Eperon filiforme, grêle, arqué, aussi long à plus long que l'ovaire, orienté vers le bas.


Floraison de mai à juillet.
Altitude de 0 à 1900 m, de pleine lumière à mi-ombre dans le Midi.
Habitat : substrat sec, calcaire.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Anacamptis pyramidalis Anacamptis pyramidalis Anacamptis pyramidalis
 

Dactylorhiza alpestris (Pugsley) Aver.

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et sépales latéraux étalés

Dactylorhiza alpestris Synonyme : Dactylorhiza majalis subsp. alpestris
Nom commun : Orchis alpestre
allusion au fait que la plante croît en altitude.

Tige de 15 à 45 cm, creuse trapue et robuste .
Feuilles de 3 à 6, le plus souvent maculées sur la face supérieure, très étalées les inférieures largement ovales à elliptiques, la seconde large de 1,5 à 4 cm.
Fleurs assez grandes, pourpre violacé foncé.
Sépales et pétales à divisions rose-vif, toutes aiguês, plus longues que le labelle.
Labelle entier à faiblement trilobé, à lobes latéraux plus ou moins rabattus en arrière, long de 7-11 mm et large de 8-17 mm, plus clair à la base, parcourus au centre et à la base de tiretés et lignes violet purpurin foncé.
Eperon légèrement plus court ou à peu près aussi long que l'ovaire, incurvé vers le bas, plus ou moins appliqué contre l'ovaire.


Floraison de juin à juillet.
Altitude de 1500 à 2500 m.
Habitat : en pleine lumière; praries humides, marais, suintements.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Midi-Pyrénées - France
Dactylorhiza alpestris Dactylorhiza alpestris Dactylorhiza alpestris
 

Dactylorhiza elata (Poir.) Soó subsp. sesquipedalis (Willd.) Soó

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et sépales latéraux étalés

Dactylorhiza elata Nom commun : Orchis élevé
allusion à la taille importante que peuvent atteindre les épis floraux de certains exemplaires.

Tige élevée de 30 à 80 cm, élancée et robuste .
Feuilles de 4 à 8, ovales lancéolées à linéaires-lancéolées, non maculées ou très rarement maculées.
Inflorescence en épi allongé, long de 8-25 cm, cylindrique, laxiflore à 15-80 fleurs
Fleurs grandes, roses à pourpre violacé.
Sépales et pétales à divisions rose-vif, toutes aiguês, plus longues que le labelle.
Labelle plus ou moins profondément trilobé, à lobes latéraux plus ou moins rabattus en arrière, long de 8-12 mm et large de 12-16 mm, plus clair à la base, parcouru de ponctuations, tiretés et boucles purpurins.
Eperon long et assez épais, égalant presque l'ovaire ou plus court que celui-ci, incurvé vers le bas.


Floraison de mai à juin.
Altitude de 0 à 600 m.
Habitat : en pleine lumière; substrat généralement alcalin; prairies humides à marécageuses, suintements de pentes.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Midi-Pyrénées - France
Dactylorhiza elata Dactylorhiza elata Dactylorhiza elata
 

Dactylorhiza incarnata (L.) Soó subsp. incarnata

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et sépales latéraux étalés

Dactylorhiza incarnata Nom commun : Orchis incarnat
allusion à la couleur des fleurs.

Tige de 20 à 50 cm, très creuse (compressible), élancée et souvent robuste.
Feuilles de 4 à 7, lancéolées,les supérieures dressées à presque parallèles à la tige, à sommet concave, en capuchon, dépassant souvent la base de l'inflorescence, vert clair souvent jaunâtres.
Inflorescence en épi dense et court, long de 4 à 7 cm, à 10-20 fleurs.
Fleurs petites, de couleur variable, blanches, blanchâtres, le plus souvent roses ou violacé clair.
Labelle entier à faiblement trilobé, à lobes latéraux fortement rabattus en arrière, long de 5-7 mm et large de 6-9 mm, pourvu d'un dessin en forme de boucle entourant un réseau de petits points disposés au centre et à la base.
Eperon épais à la base, conique, tronqué, incurvé vers le bas, de longueur égale à peu près aux 2/3 de celle de l'ovaire.


Floraison de mai à juin.
Altitude depuis les régions de plaine jusqu'à 2000 m.
Habitat : en pleine lumière; substrat humide, alcalin à faiblement acide; prairies humides, marais.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Dactylorhiza incarnata Dactylorhiza incarnata Dactylorhiza incarnata
 

Dactylorhiza latifolia Baumann & Künkele subsp. latifolia

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et sépales latéraux étalés

Dactylorhiza latifolia sambucina
Synonyme : Dactylorhiza sambucina
Nom commun : Orchis sureau
allusion à la largeur des feuilles.

Tige de 10 à 30 cm, trapue et robuste .
Feuilles de 5 à 8, lancéolées à ovales, vert clair, non maculées, à nervure médiane marquée.
Inflorescence en épi dense et court, long de 4 à 7 cm, à 10-20 fleurs.
Fleurs moyennes, jaunes ou rouges, rarement rose saumon.
Labelle trilobé, à lobes latéraux plus ou moins rabattus en arrière, long de 7-10 mm et large de 10-14 mm, plus clair à la base, parcouru au centre et à la base de ponctuations et tiretés rougeâtres assez fin.
Eperon long et épais, égalant ou dépassant l'ovaire, incurvé vers le bas, plus ou moins appliqué contre l'ovaire.

Floraison de mai à juin.
Altitude en moyenne et haute altitude jusqu'à 2000 m.
Habitat : de pleine lumière à mi-ombre; substrat neutre à acide; pâturages, prairies maigres, bois clairs.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Midi-Pyrénées - France
Dactylorhiza latifolia sambucina Dactylorhiza latifolia sambucina Dactylorhiza latifolia sambucina
 

Dactylorhiza maculata (L.) Soó subsp. maculata

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et sépales latéraux étalés

Dactylorhiza maculata Nom commun : Orchis tacheté
allusion aux feuilles généralement pourvues de macules brunes, de taille et densité variées.

Tige de 25 à 60 cm, assez élancée et parfois robuste, pleine.
Feuilles de 6 à 9, généralement maculées, étalées, les inférieures oblongues-lancéolées, larges de plus de 1,5 cm, l'inférieure à sommet plus ou moins aigu.
Inflorescence en épi plus ou moins allongé, long de 4-10 cm, dense, à 20-50 fleurs, parfois plus.
Fleurs moyennement grandes, blanches ou roses à violacé pâle.
Labelle peu profondément trilobé, long de 7,5-9,5 mm et large de 10-13 mm, lobe médian assez étroit parcouru de lignes et tiretés purpurins.
Eperon d'une longueur de 3/4 de celle de l'ovaire à presque aussi long que lui, assez fin, incurvé vers le bas.


Floraison de mai à juillet.
Altitude du bord de la mer jusqu'en montagne.
Habitat : de pleine lumière à mi-ombre; le plus souvent sur des substrats acides; milieux variés.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Dactylorhiza maculata Dactylorhiza maculata Dactylorhiza maculata
 

Gymnadenia conopsea (L.) R.Br. subsp. conopsea

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et sépales latéraux étalés

Gymnadenia conopsea Nom commun : Orchis moucheron, Orchis moustique
du grec conops (mouche) et opsis (apparence), sa fleur a été comparée à un moucheron.

Tige de 15 à 50 cm, assez fine, cylindrique, faiblement creuse, souvent teintée de brun-rouge vers le sommet.
Inflorescence en épi étroitement cylindrique.
Fleurs petites ouvertes, roses à rose violacé, plus rarement crème ou blanches, exhalant une odeur agréable.
Labelle long de 4-7 mm, aux trois lobes à peu près égaux , le médian largement triangulaire.
Eperon 10-20 mm nettement plus long que l'ovaire, grêle, arqué et courbé vers le bas.
La sous espèce subsp. pyrenaïca a un éperon de 8-12 mm un peu plus long que l'ovaire
L'espèce Gymnadenia odoratissima a un éperon de 3-6 mm plus court à rarement aussi long que l'ovaire

Floraison de mai à août.
Altitude de 0 à 2800m.
Habitat : de pleine lumière à ombre légère; substrat sec à détrempé, de préférence calcaire à légèrement acide.

Répartition géographique :
Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Gymnadenia conopsea Gymnadenia conopsea Gymnadenia conopsea
 

Platanthera bifolia (L.) Rich.

Groupe des orchidées à fleurs avec éperon et sépales latéraux étalés

Platanthera bifolia Nom commun : Platanthère à deux feuilles
allusion aux deux grandes feuilles basiliaires.

Tige de 20 à 80 cm, robuste, cannelée, verdâtre ou vert jaunâtre.
Feuilles : 2 grandes feuilles basiliaires dressées à étalées, presque opposées sur la tige, ovales, longues de 5 à 20 cm, luisantes.
Inflorescence en épi cylindrique, allongé, sublaxiflore, long de 5 à 25 cm.

Fleurs généralement blanches, très odorantes à sépales latéraux étalés.
Labelle descendant par torsion de l'ovaire, entier, en langue étroite.
Eperon long de 20 à 30 mm à extrémité non épaissie.
Anthère à loges polliniques rapprochées et parallèles


Floraison de avril à juillet, apparition des feuilles vers septembre-octobre.
Altitude de 0 à 2200 m
Habitat : de pleine lulmière à mi-ombre, indifférente à la nature du sol.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France
Platanthera bifolia Platanthera bifolia Platanthera bifolia
 

  • Clé des Ophrys
  • Ophrys lutea
  • Ophrys vasconica
  • Ophrys lupercalis
  • Ophrys sulcata
  • Ophrys insectifera
  • Ophrys araneola
  • Ophrys aranifera
  • Ophrys arachnitiformis
  • Ophrys apifera
  • Ophrys scolopax

Identifier les orchidées du genre Ophrys à partir de caractères morphologiques - source Isatis 31 -

Les espèces du genre Ophrys se distinguent des autres espèces d'orchidées par une inflorescence à fleurs peu nombreuses étagées le long d'une hampe assez épaisse et charnue.
La clé de détermination présentée ci-dessous est disponible en téléchargement, voir la clé complète des espèces du genre Ophrys rédigée par l'association Isatis
  • 1, Pas de pseudo-yeux à la base du labelle   
    • 2, Bordure du labelle plane ou concave, large et entièrement jaune
              Ophrys lutea
    • 2, Bord du labelle généralement rabattu, plutôt brun ou très étroitement bordé de jaune
      • 3, Labelle en forme de "gant de boxe",
        Présence d'un oméga blanc bien visible sous la macule
              Ophrys vasconica
      • 3, Labelle non en forme de "gant de boxe" (plus étalé),
        Oméga blanc absent ou rarement peu présent
        • 4, Floraison de fin février à début avril
                 Ophrys lupercalis
        • 4, Floraison de mi-avril  à mai
                 Ophrys sulcata
  • 1- Présence de pseudo-yeux à la base du labelle
    • 2, Pétales latéraux filiformes
               Ophrys insectifera
    • 2, Pétales latéraux non filiformes
      • 3, Sépales généralement verts
        • 4, Labelle petit, moins long que le sépale dorsal
                  Ophrys araneola
        • 4, Labelle plus grand, au moins aussi grand que le sépale dorsal
          • 5, Champ basal nettement plus clair que le reste du labelle
                  Ophrys aranifera
          • 5, Champ basal de même couleur ou plus sombre que le reste du labelle
            • 6, Pétales plutôt larges et colorés avec un labelle sombre rougeâtre
              • 7, Gibbosités latérales du labelle très proéminentes
                     Ophrys incubacea
              • 7, Gibbosités latérales du labelle très peu marquées
                     Ophrys passionis
            • 6, Pétales plus élancés avec un labelle moins sombre et moins rougeâtre
                    Ophrys arachnitiformis
      • 3, Sépales roses
        • 4, Bec (dernière extrémité du gynostème) courbé
                 Ophrys apifera
        • 4, Bec droit
          •  5, Pétales latéraux à sommet tronqué arrondi
            • 6, Macule limitée au centre du labelle
                   Ophrys magniflora
            •  6, Macule en forme de H plus ou moins complexe, allant jusque au champ basal
                  Ophrys arachnitiformis
          • 5, Pétales latéraux triangulaires
            • 6, Pétales latéraux larges à la base
                  Ophrys aegirtica
            • 6, Pétales latéraux assez fins même à la base
              • 7, Pétales latéraux larges de 1,5-3 mm à la base, floraison d'avril à mi-mai
                    Ophrys scolopax
              • 7, Pétales latéraux de 1 mm de large même à la base
                    Ophrys picta

 

Ophrys lutea Cavanilles 1793

Ophrys lutea Nom commun : Ophrys jaune
du latin luteus (jaune), allusion à la couleur dominante.

Tige de 20 à 30 cm, robuste.

Fleurs 2 à 10, moyennes.

Labelle trilobé, genouillé, arrondi ou bifide au sommet

Floraison de mars à mai.

Altitude de 0 à 700 m.

Habitat : sec à peu humide; anciennes cultures, jachères, pelouses, bois clairs.


Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France Ophrys lutea Ophrys lutea Ophrys lutea
 

Ophrys vasconica (O.Danesch & E.Danesch) P.Delforge

Ophrys vasconica Synonyme : Ophrys fusca subsp. vasconica
Nom commun : Ophrys de Gascogne
allusion à la région d'où a été décrit le type

Tige de 15 à 30 cm, élancée.
Inflorescence courte.
Fleurs 2 à 6, moyennes.
Labelle plus ou moins pendant, convexe à bords rabattus et sommet arqué, à base rétrécie.
Macule grise à brun clair large s'étalant sur les côtés du labelle et limitée vers le sommet par une bande blanchâtre rappelant un oméga.
Sillon longitudinal court et peu profond.

Floraison de mars à mi-mai selon l'altitude.
Altitude de 100 à 1000 m.
Habitat : pelouses, pâtures.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France Ophrys vasconica Ophrys vasconica Ophrys vasconica
 

Ophrys lupercalis J.& P. Devillers-Terschuren 1994

Ophrys lupercalis Synonyme : Ophrys fusca
Nom commun : Ophrys brun
du latin fuscus (brun), allusion à la couleur du labelle

Tige de 15 à 25 cm.
Inflorescence courte.
Fleurs 2 à 4, moyennes à grandes.

Labelle allongé à pilosité désordonnée, lunules gris argenté marquées de taches ou stries brun clair à rougeâtres.

Floraison très précoce, de février à avril.

Altitude de 0 à 900 m.
Habitat : garrigues, pelouses, pinèdes claires, talus, maquis, terrasses de cultures à l'abandon.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - FranceOphrys lupercalis Ophrys lupercalis Ophrys lupercalis
 

Ophrys sulcata Devillers & Devillers-Tersch.

Ophrys sulcata Nom commun : Ophrys sillonné
du latin sulcatus (sillonné), allusion au sillon longitudinal du labelle.

Tige de 10 à 20 cm, robuste.
Feuilles de 4 à 6, petites, en inflorescence courte.
Fleurs 3 à 10, grandes.
Labelle trilobé, à lobes latéraux réduits, plus long que large, faiblement convexe à bords rabattus.
long sillon longitudinal se terminant souvent dans la zone sommitale du labelle, pilosité dense vers le sommet et les bords; bordure glabre jaune et étroite, parfois assez large.
lunules libres, bleu violacé ou rougeâtres, larges.

Floraison de fin avril à juin.
Altitude de 0 à 1000 m.
Habitat : pelouses, pâtures.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France Ophrys sulcata Ophrys sulcata Ophrys sulcata
 

Ophrys insectifera L.

Ophrys insectifera Synonyme : Ophrys muscifera Huson 1762 Nom commun : Ophrys mouche
du latin insecta (insectes) et fero ( je porte), allusion à l'aspect des fleurs.

Tige de 20 à 70 cm, mince.
Inflorescence très lâche.
Fleurs 2 à 10, de couleur sombre
Labelle brun noirâtre, trilobé, allongé.
Macule centrale bleue ou grisâtre, vaguement quadrangulaire.
Lobe médian bifide à divisions élargies.

Floraison d'avril à juillet selon l'exposition et l'altitude.
Altitude de 0 à 1500 m.
Habitat de pleine lumière à mi-ombre; pelouses et bois clairs sur sols calcaires.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - FranceOphrys insectifera Ophrys insectifera Ophrys insectifera
 

Ophrys araneola Rchb.

Ophrys araneola Synonyme : Ophrys litigiosa E.G. Camus
Nom commun : Ophrys litigieux
du latin araneola (petite araignée), allusion à la forme des fleurs.

Tige de 12 à 40 cm, assez robuste.
Inflorescence le plus souvent lâche.

Fleurs 3 à 6, petites à moyennes.
Labelle entier subcirculaire petit, de dimensions très inférieures au périanthe.
Dessin gris ou bmeuâtre en forme de H souvent incomplet.

Floraison de mars à mai, plus précoce que Ophrys aranifera.
Altitude de 0 à 1000 m.
Habitat : de pleine lumière à mi-ombre; substrat calcaire à marneux, sec à frais; pelouses, pâtures maigres, garrigues, bois clairs.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - FranceOphrys araneola Ophrys araneola Ophrys araneola
 

Ophrys aranifera Huds. subsp. aranifera.

Ophrys aranifera Synonyme : Ophrys sphegodes
Nom commun : Ophrys araignée
du latin araneus (araignée) et fero (je porte).

Tige de 15 à 45 cm, assez robuste.
Inflorescence assez lâche.
Fleurs 3 à 6.
Pétales oblongs, lancéolés à bords souvent très sinueux
Labelle entier pourvu de gibbosités à bords ciliés arrondi à obovale.
Champ basal plus clair que le reste du labelle.
Espèce très variable

Floraison d'avril à fin mai.
Altitude de 0 à 1000 m.
Habitat : de pleine lumière à mi-ombre; substrat calcaire, sec à humide; pelouses, prés maigres à humidité temporaire, garrigues.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France Ophrys aranifera Ophrys aranifera Ophrys aranifera
 

Ophrys arachnitiformis Gren. & Philippe.

Ophrys arachnitiformis Synonyme : Ophrys exaltata subsp. marzuola
Nom commun : Ophrys en forme d'araignée
allusion à la ressemblance avec cette espèce.

Tige de 20 à 40 cm, élancée.
Inflorescence lâche.
Fleurs 4 à 8.
Sépales lancéolés, blancs à roses parfois verts, les latéraux souvent rabattus en arrière.
Labelle entier ovale, étroite marge claire.
Champ basal de même couleur que le reste du labelle.

Floraison de mi février à début avril.
Altitude de 0 à 600 m.
Habitat : substrat calcaire, garrigues, pinèdes claires, pelouses, prés maiges, terrasses de cultures en friche, olivettes.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France Ophrys arachnitiformis Ophrys arachnitiformis Ophrys arachnitiformis
 

Ophrys apifera Huds. subsp. apifera

Ophrys apifera Nom commun : Ophrys abeille
du latin apis (abeille) et fero (porte), allusion à la forme des fleurs.

Tige 20-50 cm, élancée, s'allongeant au cours de la floraison.
Inflorescence très lâche.
Fleurs 3 à 10.
Labelle trilobé, bombé, de petite taille, lobes latéraux formant de fortes gibbosités velue.

Appendice triangulaire orienté vers l'arrière.
Gynostème à bec allongé et sinueux en "S".

Floraison de fin mai à juillet.
Altitude de 0 à 1400 m.
Habitat : substrat sec à temporairement inondé; pelouses, friches, prés, broussailles.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France Ophrys apifera Ophrys apifera Ophrys apifera
 

Ophrys scolopax Cav. subsp. scolopax

Ophrys scolopax Nom commun : Ophrys bécasse
du latin scolopax (bécasse) : le gynostème vu de profil rappelle un peu la tête et le bec de cet oiseau.

Tige de 20 à 50cm, élancée.
Fleurs 3 à 10 en inflorescence souvent lâche.
Labelle nettement trilobé, à bords fortement rabattus latéralement et paraissant étroit.
Lobe médian allongé à sommet rétréci ou arrondi.
Appendice allongé, à sommet retréci ou arrondi avec un appendice orienté vers l'avant.

Floraison de fin mai à juillet.
Altitude de 0 à 1400 m.
Habitat : substrat sec à temporairement inondé; pelouses, friches, prés, broussailles.

Répartition géographique : Haute-Garonne - Gers - Midi-Pyrénées - France Ophrys scolopax Ophrys scolopax Ophrys scolopax
 

  • Anacamptis morio x Serapias lingua
  • Anacamptis morio x Serapias vomeracea

Anacamptis morio x Serapias lingua

Hybrides

hybrides hybrides hybrides
hybrides hybrides hybrides
 

Anacamptis morio x Serapias lingua

Hybrides

hybrides hybrides hybrides
hybrides hybrides hybrides
 

Les termes botaniques de ce glossaire sont extraits du livre "Les Orchidées de France, Belgique et Luxembourg" de la collection Parthénope, ouvrage collectif rédigé sous l'égide de la Société Française d'Orchidophilie.

Bractées : Feuille ou écaille de dimensions réduites implantées à la base d'une fleur ou de son pédoncule.

Calice : Ensemble des sépales, pièces extérieures du périanthe.

Casque : Réunion de pièces florales (sépales, pétales), rapprochées ou plus ou moins soudées entre elles, coiffant les organes reproducteurs.

Dense, Densiflore : Disposé d'une façon serrée.

Eperon : Expansion de la base du labelle en forme de sac plus ou moins allongé, pouvant ou non sécréter du nectar.

Epichile : Partie du labelle située au plus loin du point d'insertion nettement séparée de la partie le plus rapprochée.

Feuille entière : Feuille dont la marge ne présente aucune découpure par opposition à lobé, denté, denticulé, crénelé...

Hypochile : Partie du labelle située au plus près du point d'insertion nettement séparée de la partie la plus éloignée.

Inflorescence : Disposition des fleurs sur une même tige florifère en épi ou en grappe.

Labelle : Pétale de forme et/ou de couleurs particulières.

Lâche, Laxiflore : Désigne une inflorescence dont les fleurs sont nettement espacées.

Lobe : L'une des divisions principales du labelle, un lobe médian et deux lobes latéraux dans le cas d'un labelle trilobé.

Lusus : Variation morphologique accidentelle, non héréditaire, affectant un individu végétal ou l'une de ses parties. ex fleur d'ophrys sans labelle ou à trois labelles.

Macule : Tache de forme particulière présente sur le labelle de certains ophrys.

Nectar : Liquide sucré secrété par l'éperon du labelle ou, chez les Epipactis, dans la partie concave de l'hypochile.

Pédoncule : Organe allongé portant une fleur.

Périanthe : Désigne l'ensemble des pièces florales (sépales et pétales) entourant les organes reproducteurs.

Pétales : Désigne les pièces formant la corolle de la fleur c'est à dire le labelle et les deux pétales latéraux.

Sépales : Désigne les pièces en position extérieure par rapport à la corolle et formant le calice.


     Connexion
Copyright 2006-2017 Botagora