Fritillaire pintade

La fritillaire pintade

Plantes sauvages et grandes agglomérations font mauvais ménage. La cohabitation n'est pas facile et Toulouse ne déroge pas à la règle. Cependant, le patrimoine floristique de la région toulousaine compte plusieurs plantes remarquables que l'on ne trouve pas ailleurs dont la fritillaire pintade, Fritillaria meleagris.

  • Description
  • Milieu
  • France
  • Midi-Pyrénées
  • Gers
  • Haute Garonne
  • Menaces
  • Actions
  • Sources

Nom scientique: Fritillaria meleagris  - Noms communs : Fritillaire pintade, Oeuf de vanneau - famille des Liliaceae

Origine du nom : du latin fritillus qui désigne un "cornet pour jeter les dés" et de meleagris qui signifie pintade ( la fleur est tachetée comme le plumage des pintades)

C'est une plante facilement identifiable:.

  • Tige unique, de 15 à 50 cm, elle grêle, ronde et nue dans son quart inférieur.
  • Feuilles alternes, espacées sur la tige, peu nombreuses (3 à 5), linéaires et souvent arquées-recourbées, longues de 8 à 15 cm, creusées en gouttière.
  • Fleurs solitaires terminales, quelquefois réunies par deux, hautes de 3 à 5 cm.
  • Pièces florales libres, oblongues obtuses,  panachées en damier pourpre et blanc, parfois entièrement blanches ou jaunâtres.

La pollinisation est faite par les insectes, elle est également autoféconde  sans recours au pollen d’autres individus.

Le fruit est une capsule presque globuleuse. La dispersion des graines se fait par gravité, à proximité immédiate de la plante mère.

 

agrandir agrandir  

La fritillaire pintade est une plante des lieux humides (prairies humides, bas-fonds de bois frais, pâturages détrempés) de tout l'Ouest de la France. Sa floraison a lieu en mars-avril.

Fritillaires pintades à Frouzins - Haute-GaronneFritillaires photographiées dans une prairie à Frouzins - Haute Garonne


Fleur avec le criocère du lys, Crioceris lilii

Etat des observations recensées sur le site TelaBotanica

Fritillaire pintade en France

Fritillaire pintade en Midi-Pyrénées

Fritillaire pintade dans le Gers

Fritillaire pintade en Haute-Garonne

La fritillaire pintade est une plante endémique européenne, que l'on retrouve aussi bien en Europe du nord (Suède, Russie, Grande-Bretagne) que dans d'autres pays d'Europe de l'ouest et centrale (Allemagne, Suisse, France, Slovénie, Croatie, Roumanie notamment).

Elle a disparu de Belgique à la fin du xixe siècle. Elle est considérée comme rare aux Pays-Bas.

En France, on a observé la fritillaire pintade dans quarante-trois départements français, surtout concentrés dans l'ouest.

Des arrêtés de protections régionaux ont été pris en Auvergne, en Basse-Normandie, en Centre, en Franche-Comté, en Picardie et en Rhône-Alpes.

Des arrêtés de protections départementaux ont été pris en Tarn-et-Garonne et en Haute-Garonne.

Fritillaires Lamasquère
Petite station de fritillaires pintades située en bord de route du côté de Lamasquère, Haute-Garonne.



Comme toutes les espèces des milieux humides, la fritillaire pintade est menacée par les opérations de drainage, le retournement des prairies pour la mise en cultures, l'urbanisation et la fermeture des milieux par abandon des pratiques agricoles traditionnelles liées à l'élevage ( fauche et pâturage).

Actions à mener par tous

 

Les associations de protection de la nature sont actives sur ce sujet. Mais le territoire de ce patrimoine naturel est vaste. Aussi chacun peut contribuer en agissant dans son environnement proche, même s'il n'est pas adhérent.

Connaitre la plante et son milieu de prédilection.

Suivre quelques stations déjà repérées, notamment celles des bords du Touch et de la Louge.

Découvrir d'autres stations et communiquer leur existence aux associations.

 

Actions des associations et des institutionnels

 

Protection des stations les plus remarquables : Arrêté de protection de biotope, Convention de gestion...

Prise en compte des zones humides dans les Plan Locaux d'urbanisme, Schéma de Cohérence territoriale, Trame Verte et bleue...

Sensibilisation des gestionnaires ( pérennisation de certaines exploitations agricoles)

 

La trame verte et Bleue pour aménager le territoire.

 

La Trame verte et bleue est un ensemble de résevrves de biodivertité reliées par des corridors permettant la circulant des espèces. Le but est de maintenir et reconstituer un réseau écologique cohérent sur le territoire national. Ce réseau doit permettre aux espèces animales et végétales de circuler, de s’alimenter, de se reproduire, de se reposer… bref, d’assurer leur survie ! L’objectif est double : enrayer, enfin, l’érosion de la biodiversité et permettre aux écosystèmes de continuer à rendre à l’homme les nombreux services naturels qu’ils assurent (atténuation des pollutions, de l’érosion, pollinisation naturelle, etc.)

Le livre "Les plantes rares et menacées de la région toulousaine" réalisé par Nature Midi-Pyrénées paru en juin 2004 aux éditions " Les Escapades Naturalistes de Nature Midi-Pyrénées".

Le site Internet de l'association Isatis.

Le site Internet de l'Association Botanique Gersoise.

Le site Internet de Telabotanica.

Le site Internet de Nature Midi-Pyrénées.

BazNat, la base de données en ligne gérée par Nature Midi-Pyrénées.


     Connexion
Copyright 2006-2017 Botagora