Découvrir la botanique

Bernard a profité du temps libre de sa retraite pour se consacrer à la botanique. Il a déployé dans cette activité la même rigueur scientifique qu'il a montrée durant sa vie professionnelle. Sa bibliothèque est maintenant riche de plus de 180 ouvrages, il en a extrait ces quelques pages.

Préambule | Introduction | Plan | La fleur | Vagabondage érotique printanier | Le parfum | Fleurs des conifères | De la fleur aux fruits | Le fruit et la graine | Baies et drupes | Fruits secs indéhiscents | Fruits secs déhiscents | La graine | La germination | La feuille | Les bourgeons - vue externe | Les bourgeons - vue interne | La sexualité des arbres | La photosynthèse | Les feuilles en automne | La pollinisation des conifères | Les plantes grimpantes | Racine, Rhizome .... | Botanique et médecine | Glossaire botanique | Bibliographie
 
Afficher en une seule page

LA GERMINATION

 

La dormance des graines

Après sa dissémination, une graine peut  attendre un certain temps avant  de germer. Ce temps de latence est un temps pendant lequel l’embryon reste en sommeil, on pourrait presque dire en « hibernation ». On parle ainsi de dormance. Les graines peuvent attendre plusieurs semaines ou plusieurs années ou même plusieurs siècles les conditions favorables à leur germination. Cette vie latente est rendue possible par une déshydratation poussée. Etant en quelque sorte lyophilisés les molécules gardent intactes leurs propriétés qu’elles pourront recouvrer à condition d’être remises en solution dans l’eau.

 

Les conditions pour que la germination se produise

Pour germer une graine doit trouver trois conditions importantes  

  • le sol doit être humide pour que la graine puisse s’hydrater
  • le sol doit avoir une température d’environ 20°
  • les graines doivent être en contact de l’air( oxygène)  pour  assurer la respiration de l’embryon

 

Les différentes étapes de la germination

Une fois les conditions remplies, la germination débute et suit les étapes suivantes :

  • par suite de l’hydratation, le tégument va craquer et les deux cotylédons vont s’écarter légèrement pour permettre à la radicule de sortir et de s’enfoncer dans le sol.
  • les jours suivants la radicule se développe en longueur et en largeur pour devenir une racine véritable.
  • la tigelle et la gemmule apparaissent ensuite et  s’élèvent au dessus du sol. Elles se colorent en vert.

 

Durant tout ce temps, la plante se nourrit de ses réserves (cotylédons, albumen). Dès que les nouvelles feuilles apparaissent, après le dessèchement des cotylédons), la plante peut se nourrir seule par photosynthèse.  

Pour cette germination, il faut distinguer deux cas : la germination épigée et la germination hypogée. Deux gros mots qui pourtant désignent des choses simples :

  • germination érigée : la graine et les  cotylédons sortent à l’air libre (ex : poireau, haricot)
  • germination hypogée :  la graine et les cotylédons restent sous la terre (ex : pois, fève)

13-pois.gif

 


La graine | Page 14 sur 26 | La feuille
     Connexion
Copyright 2006-2018 Botagora