Découvrir la botanique

Bernard a profité du temps libre de sa retraite pour se consacrer à la botanique. Il a déployé dans cette activité la même rigueur scientifique qu'il a montrée durant sa vie professionnelle. Sa bibliothèque est maintenant riche de plus de 180 ouvrages, il en a extrait ces quelques pages.

Préambule | Introduction | Plan | La fleur | Vagabondage érotique printanier | Le parfum | Fleurs des conifères | De la fleur aux fruits | Le fruit et la graine | Baies et drupes | Fruits secs indéhiscents | Fruits secs déhiscents | La graine | La germination | La feuille | Les bourgeons - vue externe | Les bourgeons - vue interne | La sexualité des arbres | La photosynthèse | Les feuilles en automne | La pollinisation des conifères | Les plantes grimpantes | Racine, Rhizome .... | Botanique et médecine | Glossaire botanique | Bibliographie
 
Afficher en une seule page

FRUITS SECS DÉHISCENTS : GOUSSES, FOLLICULES, CAPSULES, SILIQUES

 

La déhiscence est l’ouverture spontanée d’organes clos dont le contenu peut être ainsi libéré, sans intervention extérieure. La déformation des tissus qui aboutit à la déhiscence est due à une variation hygroscopique agissant sur un tissu rigidifié de manière hétérogène.

11-dehiscence-1_gousse.gif

Follicule : fruit issu d’un carpelle isolé (fig 1A)

La fente de déhiscence est situé au niveau de la soudure carpellaire Après déhiscence, les carpelles exposent leur surface interne et les graines situées sur les marges (fig 1B)

Ex : Hellébore, Pivoine, Dompte venin

Gousse : fruit issu de carpelle isolé.

La déhiscence s’effectue à deux endroits : à la soudure carpellaire et en face  (fig 1C)

Ex : Haricot vert, Pois, Genêt

 

11-dehiscence-2_capsule.gif

Capsule : fruit issu de deux ou plusieurs carpelles soudés.

Cas des carpelles soudés ouverts (fig 2A) :

L’ouverture se réalise par des fentes de déhiscence.

Les fentes peuvent se situer au niveau  des soudures : les 3 carpelles se séparent (fig 2B)

Les fentes peuvent se situer entre les soudures : chaque carpelle s’ouvre alors en son milieu (fig 2C)

Ex : campanule, buis, fusain d’Europe, datura, coquelicot, marron. Familles à carpelles soudés ouverts : gentianacées, orchidées, papavéracées. Pour les gentianes : 2 carpelles soudés ouverts. Pour l’Herbe à Robert : 5 carpelles soudés ouverts. 

 

dehiscence-3.gif

Cas des carpelles  soudés fermés (fig 3A) : liliacées, Morelle, Liseron

Les fentes peuvent se situer  au niveau des soudures : les carpelles fermés  se séparent (fig 3B)

Les fentes peuvent se  situer entre les  soudures (au milieu) : chaque carpelle s’ouvre en son milieu et permet la libération des graines (fig 3C)

 

 

11-silique-s.gif

Silique et silicule

Les siliques sont des capsules particulières rencontrés principalement dans la famille des Crucifères (Brassicacées).

L’ovaire est formé de deux carpelles soudés ouverts. Il ne devrait y avoir qu’une loge mais une cloison surnuméraire se développe. Le fruit dévient alors biloculaire et la déhiscence s’effectue par quatre fentes situés de part et d’autre de la paroi.

Chez les silicules, la longueur est approximativement égale à la largeur et les valves sont très profondes.

 

11-silicule-s.gif

A : silique classique. Le fruit est mince et allongé, exemples : chou, moutarde, colza

 

11-silique-chou-s.gif

B : silicule, la longueur est approximativement égale à la largeur. Les valves sont très profondes.exemples: Thlaspi, Bourse à Pasteur

 

11-silique-lunaria-s.gif

C : cas particulier de la monnaie du pape, la silique est aplatie (forme approximativement circulaire). Les deux valves sont très plates.

 

 

Figures extraites du site http://www.snv.jussieu.fr/bmedia qu'il faut absolument consulter pour comprendre les fruits


Fruits secs indéhiscents | Page 12 sur 26 | La graine
     Connexion
Copyright 2006-2018 Botagora